À propos du DPC

 

Qu'est-ce que le DPC ?

Le DPC est l'abréviation utilisée pour développement professionnel continu. Le DPC est le moyen utilisé par le médecin spécialiste pour maintenir ses compétences à jour et ainsi toujours prodiguer les meilleurs soins disponibles à ses patients. Le Conseil québécois de DPC des médecins (CQDPCM) a défini le DPC comme étant « toute démarche destinée à un médecin ou effectuée par lui dans le but d'acquérir, de maintenir ou de parfaire des connaissances, des habiletés ou des attitudes, et qui vise à améliorer la qualité des soins offerts à la population. » Le DPC vise à la fois l'acquisition de connaissances, leur mise en application dans la pratique, l'amélioration de la performance et l'évaluation des résultats obtenus.

 

Le maintien des compétences : une obligation

« Le médecin doit exercer sa profession selon les normes médicales actuelles les plus élevées possibles; à cette fin, il doit notamment développer, parfaire et tenir à jour ses connaissances et habiletés »1. Le CQDPCM voit le DPC comme « une responsabilité personnelle et professionnelle du médecin ».

1 Code de déontologie des médecins du Québec, article 44

Les programmes de maintien des compétences

Le Collège des médecins du Québec (CMQ) a décrété que depuis le 1er juillet 2007, les médecins québécois doivent adhérer à  l'un des programmes de DPC reconnus :

Le plan d'autogestion du DPC du CMQ : veuillez prendre note que depuis le 1er mai 2015, une version bonifiée du plan est maintenant disponible sur la plateforme d'apprentissage en ligne de la FMSQ.  Pour le consulter, cliquez sur le lien suivant : fmsq.org/plateforme

Le programme de maintien du certificat  du Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada

Ces programmes de DPC constituent un moyen privilégié pour assurer le maintien des compétences des médecins durant toute leur carrière.

 

L'agrément des organisations en DPC

Seules les universités et les organisations de médecins qui sont agréées par le Collège des médecins du Québec comme prestataires de DPC peuvent organiser ou parrainer des activités de DPC qui donneront droit à des crédits de formations reconnues par les programmes de maintien des compétences. Pour être agréée, une organisation doit avoir son adresse principale au Québec et respecter une série de normes de qualité et d'éthique. Ces normes sont semblables dans toutes les provinces, les territoires et les états nord-américains. À tous les cinq ans, le Collège s'assure du respect de ces critères au moyen d'une évaluation exhaustive des activités des organisations agréées.

Pour en savoir plus >>

 

Le Conseil québécois du DPC des médecins (CQDPCM)

Les principaux intervenants institutionnels actifs dans le DPC des médecins du Québec ont mis sur pied en 1975 une table de concertation afin d'implanter des normes, de contribuer au développement de la relève et de promouvoir la recherche et le développement sur le DPC.  Cette organisation, qui portait initialement le nom de Conseil d'éducation médicale continue du Québec,  réunit le Collège des médecins du Québec, les 4 universités qui possèdent une faculté de médecine et les membres de leurs réseaux universitaires intégrés de santé (RUIS) respectifs, les deux fédérations de médecins du Québec (FMOQ et FMSQ) et leurs associations professionnelles affiliées, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, le Collège des médecins de famille du Canada, Médecins francophones du Canada, l'Association canadienne de protection médicale et Les compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D). Le CQDPCM publie régulièrement la Lettre du DPC, qui s'adresse aux médecins et aux organisateurs de DPC.

Pour en savoir plus >>