Parkinson : le café ne soulage pas

On sait depuis longtemps que la consommation régulière de café peut aider à la prévention de la maladie de Parkinson. Par contre, la caféine ne peut être utilisée comme traitement dans la maladie. Une étude menée par un chercheur du CUSM et dont les résultats ont été publiés dans Neurology n'a pas démontré d'amélioration de la maladie chez des patients prenant régulièrement de la caféine. Une première étude dans laquelle les auteurs avaient suggéré que la caféine pouvait contribuer, à court terme, à la réduction des symptômes moteurs, avait été publiée en 2012 sur un petit groupe de sujets. Les chercheurs voulaient approfondir cette recherche et la refaire à grande échelle pour corroborer les résultats obtenus. Ils ont suivi des patients âgés de 45 à 75 ans du Canada et du Brésil. Les résultats obtenus sur une courte période de temps en 2012, ne se sont finalement avérés, à plus long terme, dans l'étude récente.

Source

Lien vers l'étude