Doit-on séparer les jumeaux à l'école ?

Aucune incidence, selon une étude internationale à laquelle a participé des chercheurs du Québec s'est penchée sur ce débat qui divise parents et enseignants depuis longtemps. Les chercheurs ont étudié trois indicateurs de réussite scolaire de plus de 9 000 paires de jumeaux du Québec et du Royaume-Uni âgés de 7 à 16 ans. Ces indicateurs étaient le rendement par rapport au reste du groupe, des habiletés cognitives générales quantifiées à l'aide de différents tests, et de la motivation scolaire établie à partir des réponses fournies par les jeunes à des questions portant sur leur intérêt pour différentes matières. Les résultats obtenus suggèrent que séparés ou non n'a aucune influence sur le rendement scolaire de jumeaux, qu'ils soient homozygotes (jumeaux identiques) ou dizygotes. Les chercheurs sont d'avis que la décision de séparer ou non des jumeaux doit tenir compte des aspects socioaffectifs et de la dynamique des enfants. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Developmental Psychology.

Source

Lien vers l'étude