Peur d'avoir mal ? Blâmez votre cerveau !

Saviez-vous que votre cerveau anticipe souvent la douleur provoquée par un mouvement que vous vous apprêtez à faire en envoyant des messages aux muscles pour minimiser cette douleur ? C'est ce qui ressort d'une étude effectuée par des chercheurs affiliés à l'Université Laval et dont les résultats ont été publiés dans The Journal of Physiology. Les chercheurs ont soumis 30 participants à divers tests physiques effectués à l'aide d'exosquelettes. Les participants avaient devant eux un écran qui leur fournissait des consignes visuelles : la première avertissait qu'un mouvement allait être fait et la seconde, la trajectoire du mouvement. Un de ces mouvements était assorti d'une impulsion laser que le cerveau a rapidement associé à de la douleur. Rapidement, les participants qui devaient répéter un mouvement associé à de la douleur ont développé une forme de compensation (retard dans le déclenchement de l'amorce du mouvement, plus grande rapidité à terminer le mouvement, etc.). Selon les chercheurs, ces stratégies de protection peuvent avoir des bienfaits, mais aussi des méfaits par le développement de douleurs chroniques.

Source

Lien vers l'article