Adolescence et cannabis

Des chercheurs de l'Université de Montréal ont observé que les adolescents qui fument du cannabis dès l'âge de 14 ans obtiennent de moins bons résultats à certains tests cognitifs passés à l'âge de 20 ans et ils sont plus nombreux à abandonner leurs études que ceux qui ne fument pas de cannabis. Les chercheurs ont étudié le cas de 294 adolescents. À l'aide de questionnaires et de tests effectués tout au long de l'adolescence, ils ont évalué le quotient intellectuel verbal et certaines aptitudes cognitives liées aux régions frontales du cerveau. Les chercheurs veulent poursuivre leurs travaux pour voir si la consommation de cannabis est liée à d'autres problèmes, comme la toxicomanie, plus tard dans la vie. Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue Development and Psychopathology.

Source

Lien vers l'étude