Arrêts cardiaques la nuit : Attention !

Selon une étude dirigée depuis l'Université McGill, les enfants qui font un arrêt cardiaque la nuit dans un hôpital pédiatrique ont 12 % plus de risque de mourir que durant la journée, mais le risque n'est pas plus élevé la fin de semaine. Les chercheurs ont étudié le taux de survie de petits patients qui ont fait un arrêt cardiaque dans les hôpitaux américains entre 2000 et 2012. Les résultats, publiés dans la revue JAMA Pediatrics ont démontré une diminution moyenne de 5 % de survie entre le jour et la nuit, la semaine.

Source

Lien vers l'étude