L'œstrogène comme protecteur du foie des femmes

Des chercheurs de l'Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) ont découvert que les femmes peuvent compter sur une protéine qui protège leur foie contre les conséquences d'un régime riche en matières grasses et en sucres. Cette protéine serait activée par l'œstrogène, expliquant ainsi pourquoi les femmes sont plus protégées que les hommes. Dans leur étude, publiée dans la revue Gastroenterology, les chercheurs ont validé les effets de la protéine PGC1A chez des souris mâles et adultes. D'autres travaux sont prévus pour identifier des mutations géniques et autres variable du gène.

Source

Lien vers l'étude