Épilepsie : huit nouveaux gènes séquencés

Des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Université de Toronto ont mené une étude auprès de 200 jeunes atteints d'encéphalopathie épileptogène – c'est-à-dire une épilepsie marquée par la présence d'une déficience intellectuelle ou d'un retard dans le développement global – et auprès de leurs parents. Les chercheurs ont mis au jour huit nouveaux gènes responsables de ce type d'épilepsie grâce au séquençage complet du génome. L'étude a montré que des mutations spontanées (qui ne sont pas héritées des parents – dites mutations de novo) sont la cause principale de cette forme grave d'épilepsie.

Cette découverte permettra maintenant de développer un traitement antiépileptique plus approprié. Les résultats de l'étude ont été publiés dans The American Journal of Human Genetics.

Source

Lien vers l'étude