Les dangers de l'hyperhydratation

On connaît tous la déshydratation, mais que savons-nous de l'hyperhydratation, une accumulation excessive de fluide qui entraîne une diminution du sodium dans le sang ou qui, par hypotranémie peut provoquer un œdème cérébral puis, la mort. Des chercheurs du Centre de recherche du CUSM ont découvert comment le cerveau détecte l'hyponatrémie et régule l'hyperhydratation. Cette étude, dont les résultats ont été publiés dans Cell Reports, lève le voile sur le mécanisme de détection de l'hyponatrémie dans le cerveau. Les chercheurs ont remarqué que l'hyperhydratation active le gène Trpv4, un point d'entrée dans les cellules qui joue un rôle important dans l'équilibre hydrique du corps. Ce gène est présent dans les cellules gliales et est responsable lors d'hyperhydratation de la diffusion d'un acide aminé, la taurine, un dispositif de sécurité neuronal.

Cette importante avancée permettra de mettre au point de nouveaux traitements ou de nouveaux diagnostiques.

Source

Lien vers l'étude