Commotions cérébrales : attention aux problèmes de comportement !

Une étude dirigée par des chercheurs du CHU Sainte-Justine a voulu évaluer la présence de problèmes de comportement six mois après la survenue d'un traumatisme crânien chez les jeunes enfants (0 à 5 ans). Pour ce faire, les chercheurs ont interrogé plus de deux cents mères d'enfants. Ils ont remarqué que les mères d'enfants ayant subi une commotion cérébrale rapportent davantage de problèmes de comportement, à la fois internalisés et externalisés, que les mères d'enfants n'ayant pas été blessés ou encore ayant subi une blessure ailleurs qu'à la tête. Ils ont aussi remarqué qu'il existe une forte corrélation entre les enfants présentant davantage de problèmes de comportement et les parents se décrivant comme étant plus stressés, d'où l'importance pour les parents de prendre soin de leur santé psychologique et de réduire les sources de stress, et ce, pour maximiser les impacts positifs dans leur relation parent-enfant et amoindrir les conséquences comportementales d'une commotion cérébrale chez leur enfant.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans Psychological Medicine. Les chercheurs veulent poursuivre cette étude pour évaluer les effets à long terme des problèmes de comportement.

Source

Lien vers l'article