Jeune et diabétique : pas facile !

Selon des chercheurs de l'Institut de recherche du CUSM, les adolescents et jeunes adultes atteints de diabète de type 1 sont souvent victimes de stigmatisation sociale, les portant à négliger leurs traitements entraînant souvent des urgences médicales. À l'aide des médias sociaux et d'organismes voués au diabète (Diabète Canada, cliniques de diabète, etc.), les chercheurs ont recruté 380 jeunes âgés de 14 à 24 ans provenant de partout au pays à qui ils ont soumis un questionnaire. Ces jeunes pu aussi bénéficier d'une plateforme de discussion et d'échange sur les problèmes courants qu'ils vivent. Les résultats de cette étude ont été publiés dans The Journal of Medical Internet Research. Ils ont démontré l'importance de développer des programmes pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabète.

Source

Lien vers l'article