SLA : nouveau traitement en vue

Que tous ceux qui ont participé au Ice Bucket Challenge se réjouissent. L'argent amassé et investi dans la recherche sert puisque des chercheurs de Montréal et de Calgary ont découvert un médicament qui pourrait permettre de traiter les personnes atteintes de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig. Cette maladie neurodégénérative provoque une paralysie progressive des muscles squelettiques et éventuellement la mort en moyenne trois ans après la manifestation des symptômes.

Les chercheurs ont testé près de 4 000 molécules sur des vers et des poissons nés avec la SLA, c'est-à-dire que des modifications génétiques avaient été introduites dans les générations précédentes. La molécule trouvée, le pimozide, a par la suite été testée chez des souris avec les mêmes résultats. Il reste maintenant à commencer à tester la molécule sur des sujets humains, ce qui ne saurait tarder. Les premiers résultats de cette recherche ont été publiés dans le JCI Insight.

Source

Lien vers l'article