Avez-vous un taux élevé de lipoprotéine (a) ?

Selon une étude effectuée à l'Institut de recherche du CUSM, 20 % de la population aurait un taux élevé de lipoprotéine (a). La diminution de cette forme de cholestérol pourrait réduire considérablement l'incidence des maladies cardiovasculaires puisqu'une crise cardiaque sur quatorze et une maladie de la valve aortique sur sept sont dues à l'augmentation de cette forme peu commune de cholestérol qui ne fait habituellement pas l'objet d'un dépistage au Canada. Malheureusement, il n'existe pas de traitement pour abaisser ce cholestérol, mais de nouvelles thérapies sont en cours de développement.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal scientifique Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology.

Source

Lien vers l'étude