Enceinte ? Gardez la forme !

Des chercheurs de l'Université Laval ont démontré, dans une étude publiée dans le British Medical Journal Open Sport & Exercice Medicine, qu'à moins d'être prédisposée à la prééclampsie (une forme d'hypertension de grossesse), la pratique sécuritaire de sports dès le premier trimestre de grossesse ne présente pas de risque particulier pour le développement du fœtus.

Les chercheurs ont étudié une cohorte de près de 2 000 femmes enceintes et l'activité physique pendant leur grossesse. Ils ont constaté que les femmes actives pendant le 1er trimestre ont donné naissance à des bébés de plus petit poids que ceux des femmes sédentaires ; que l'exercice réduirait le risque de donner naissance à un « gros bébé » avec les complications périnatales qui y sont associées et qu'il n'y a pas de lien entre la dépense énergétique et le poids du bébé pendant les 2e et 3e trimestres de la grossesse.

Source

Lien vers l'étude