Le responsable des allergies enfin identifié ?

Des chercheurs de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec ont probablement trouvé la clé d'un phénomène très connu : les allergies. Selon les chercheurs, le coupable serait probablement la dectine, une protéine de reconnaissance des allergènes qui se trouve dans la membrane cellulaire chez l'humain et que l'on retrouve dans les acariens, des crevettes et autres fruits de mer. L'absence de dectine entraîne des symptômes connus de l'allergie : hyperréactivité des voies respiratoires, surproduction de mucus, etc. Lorsqu'en quantité suffisante, la dectine se lie à l'allergène et atténue la réponse immunitaire. D'ailleurs, les chercheurs ont remarqué qu'on retrouve plus de dectine chez les personnes non-allergiques. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Science Immunology.

Source

Lien vers l'article