Fans de fast food, vite à l'entraînement physique !

Dans une étude effectuée par une équipe de l'Université du Québec à Montréal et publiée dans la revue scientifique Nutrients, l'exercice de haute intensité par intervalle - appelée en anglais high intensity interval training (HIIT) - semble protéger en majeure partie le profil métabolique (composition corporelle, pression artérielle, taux de sucre dans le sang, cholestérol et inflammation) des effets négatifs potentiels d'une diète composée de fast food.

Les chercheurs ont soumis 15 jeunes hommes en santé à la consigne suivante : pendant 14 jours consécutifs, se nourrir exclusivement de menus McDonalds et exécuter quotidiennement du HIIT sur tapis roulant à raison de 15 intervalles de sprint x 60 secondes. Reste à savoir si ce type de programme peut aussi s'appliquer à la population générale (par exemple, chez les femmes, les personnes âgées ou sédentaires, etc.).

Source

Lien vers l'étude