Un modèle pour estimer les mutations génétiques

Une équipe de chercheurs de l'Université de Montréal et de l'institut Pasteur ont mis au point un modèle permettant de prédire l'effet des variants génétiques sur les traits cognitifs d'une personne. Cette découverte, dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique JAMA Psychiatry, ouvre la voie à une meilleure interprétation des analyses génétiques et une meilleure prise en charge des enfants à risque de développer des troubles neurodéveloppementaux dès le plus jeune âge. Dans le cadre de leurs travaux, les chercheurs ont examiné les gènes et leurs variations de deux cohortes de la population générale regroupant 2 711 personnes. Le modèle prédictif développé permet d'estimer les effets des variations génétiques sur le quotient intellectuel des patients. Il propose une nouvelle méthode pour l'étude des mutations dont la rareté ne permet pas d'utiliser des approches conventionnelles.

Source

Lien vers l'article