Le cancer : une question de susceptibilité ?

Des chercheurs de l'Université de Montréal ont tenté de comprendre pourquoi la susceptibilité au cancer et aux infections est plus grande chez certains individus. Les chercheurs se sont penché sur les gènes qui assurent l'efficacité des cellules tueuses naturelles (ou cellules NK pour natural killer). Ces cellules font partie du système immunitaire et permettent d'éliminer les cellules cancéreuses ou infectées par des virus. Les chercheurs ont découvert plusieurs gènes pouvant altérer la maturation des cellules NK.

Leurs travaux, dont les résultats ont été publiés dans le Journal of Immunology, permettront d'ouvrir la voie à des traitements plus efficaces chez l'humain.

Source

Lien vers l'étude