Un fruit contre l'obésité ?

Des chercheurs de l'Université Laval ont remarqué qu'un fruit amazonien, le camu-camu, permet de réduire de moitié la prise de poids chez des souris suralimentées. Sur une période de huit semaines, les chercheurs ont soumis deux groupes de souris à un régime alimentaire riche en sucres et en graisses. L'un de ces groupes recevait aussi un extrait du camu-camu. Au terme de l'expérience, le groupe ayant consommé le camu-camu avait pris 50 
moins de poids que l'autre groupe. Le camu-camu, qui contient 20 à 30 fois plus de vitamine C que le kiwi et 5 fois plus de polyphénols que les mûres, permettrait d'augmenter considérablement le métabolisme de base et de réduire la tolérance au glucose et la sensibilité à l'insuline. Prochaine étape pour les chercheurs : vérifier si les résultats sont comparables chez l'humain. Les résultats de cette étude ont été publiés dans Gut, la revue de la British Society of Gastroenterology.

Source

Lien vers l'article