Fragile génome

Une équipe de chercheurs de l'Université Laval a détruit le modèle dominant de la biologie évolutive voulant que la présence de plus d'une copie d'un même gène dans le génome d'un organisme assure sa résilience face aux perturbations génétiques. Les chercheurs ont démontré que cette redondance génétique peut conduire à une fragilisation du génome. Pour ce faire, les chercheurs ont étudié 56 paires de gènes paralogues présents dans la levure à pain. Ils ont observé certaines mutations, fragilisation ou changements. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue scientifique Science.

Source

Lien vers l'étude