Comment améliorer les traitements oculaires ?

Une équipe du Centre de recherche du CHU de Québec désire améliorer le diagnostic et le traitement des maladies oculaires. Dans le cadre de leurs travaux, les chercheurs ont testé des substances qui permettraient au médicament d'adhérer à la muqueuse de l'œil, ce que les gouttes ne permettent pas de faire. Les chercheurs ont remarqué que les nanoparticules d'or faciliteraient l'entrée du médicament dans l'œil. Ces nanoparticules, qui ont la particularité de ne pas intervenir avec les composantes du corps, sont composées de molécules entourant un cœur d'or. Elles peuvent être modulées selon la forme et la taille souhaitée, ce qui permettrait de les utiliser à de multiples fonctions, du diagnostic au traitement. Une synthèse des connaissances sur le potentiel de ces nanoparticules a été publiée dans la revue Medicinal Research Reviews.

Source

Lien vers l'article