Entente FMOQ – MSSS : réaction de la FMSQ

Montréal, le 25 mai 2015 – « Améliorer l'accessibilité aux soins de santé ? Les médecins sont les premiers à le souhaiter ! C'est ce que nous avons répété lors de la commission parlementaire portant sur le projet de loi n20 et l'entente de ce matin démontre que, lorsque les parties concernées se parlent dans un véritable esprit de collaboration, les solutions réalistes arrivent. » C'est ainsi que s'est exprimée la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Dre Diane Francœur, à la suite du dévoilement de l'entente de principe intervenue entre la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et le ministre de la Santé.

« L'imposition de quotas n'était certainement pas la façon de faire et nous saluons l'ouverture du ministre de la Santé qui a finalement privilégié la voie de la discussion et de la négociation », a ajouté Dre Francœur.

Pour ce qui est des médecins spécialistes, le ministre a invité la FMSQ à « faire une réflexion et à voir la lumière comme l'a effectuée la FMOQ ». Cela est étonnant. Comme le sait parfaitement bien le ministre de la Santé, nous sommes en discussion depuis des semaines avec ses représentants et des réunions ont déjà eu lieu à cet effet. Nous avons déposé des propositions écrites et avons reçu de nouvelles propositions du ministère il y a quelques jours. La prochaine réunion est déjà fixée; les discussions se poursuivent et tout se déroule correctement.

Toujours selon Dre Francœur : « Il n'y a pas de raison que le ministre ne privilégie pas également une entente négociée avec les médecins spécialistes tel que nous le préconisons depuis le début. »

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.