Le gouvernement s'oriente vers un non-respect de son engagement : la FMSQ fulmine

Montréal, le 3 mai 2006 – « Nous ne sommes pas en renouvellement d'entente, nous attendons plutôt que le gouvernement respecte l'entente qui nous lie », explique Dr Yves Dugré, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), en négociation avec le ministère de la Santé et des Services sociaux depuis 2003.

La FMSQ a conclu une entente avec le gouvernement en 2003 dans laquelle ce dernier s'est engagé à combler l'écart de rémunération entre les médecins spécialistes québécois et ceux des autres provinces. Il est plus que temps de faire respecter cette entente, mais le gouvernement préfère prolonger des négociations qui traînent déjà en longueur. « C'est comme si le gouvernement nous obligeait à négocier une entente qu'il a déjà signée ! », s'exclame Dr Dugré.

Le temps passe et la FMSQ, appuyée par ses membres, s'impatiente.

La FMSQ rencontrera ses instances décisionnelles les 4 et 11 mai afin d'exposer aux représentants de ses membres l'offre gouvernementale et l'orientation à prendre. Dans cette même voie, la FMSQ poursuit sa campagne de visibilité dans les journaux dans le but de sensibiliser le public à la juste valeur des médecins spécialistes.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 000 membres au Québec, répartis dans 34 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.