Élections de la FMSQ - Les médecins spécialistes reportent au pouvoir tous les membres du conseil d'administration (In French only)

Montréal, le 26 mars 1999 – L'Assemblée des délégués de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a accordé, hier soir, un vote de confiance sans équivoque à l'endroit des membres de son conseil d'administration qui ont tous été reconduits dans leurs fonctions pour un nouveau terme de deux ans.

À la présidence, le Dr Pierre Gauthier a été réélu sans opposition à la barre de la FMSQ. Le Dr Gauthier est pédiatre à Sept-Iles.
Les autres membres du conseil d'administration sont :
Dr Yves Dugré,
oto-rhino-laryngologiste au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières, à la vice-présidence;

Dr Jean Talbot,
médecin biochimiste au Centre hospitalier universitaire de Québec, Pavillon Hôtel-Dieu, au poste de secrétaire;

Dre Suzanne Michalk,
Anesthésiste-réanimateur à la Cité de la santé à Laval, à titre de trésorière.

Les conseillers sont :

Dr Louis Lapointe,
chirugien général au Centre hospitalier du Grand-Portage à Rivière-du-Loup;

Dre Francine Mathieu-Millaire,
neuro-ophtalmologiste à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont;
Dr Gilbert Matte, psychiatre au Centre universitaire de santé de l'Estrie;

Dr Pierre Robitaille, néphrologue à l'Hôpital Sainte-Justine;
Dr Jean Simard, urologue à la Cité de la santé de Laval.

Une année charnière pour la FMSQ

À l'issue de l'élection hier soir, le Dr Gauthier a souligné que « les résultats du vote sont un message clair de poursuivre la tâche, surtout en cette année de négociation. »

Au cours de son mandat, le Dr Gauthier compte concentrer son action sur les problèmes d'accessibilité à des soins de qualité qui ne pourront être réglés que « par la mise en place de plusieurs mesures comme la mise en disponibilité suffisante de lits et de services diagnostiques, une augmentation du temps opératoire, la réouverture de blocs opératoires dans les centres hospitaliers et une complémentarité accrue des cabinets privés », a-t-il précisé.

Au nombre des autres dossiers qui occuperont les membres du conseil d'administration de la FMSQ, il faut aussi noter la revalorisation du rôle des médecins enseignants dans les universités.  De l'avis du Dr Gauthier, « ces dernières devront consacrer des investissements spécifiques à l'égard des médecins enseignants si elles veulent, entre autres, maintenir à un niveau élevé la qualité de l'enseignement. »

Le Dr Gauthier souligne par ailleurs que le conseil d'administration portera un intérêt particulier au dossier des CHUs et au nouveau rôle des médecins dans la gestion des ressources en santé.

Enfin, au chapitre de la rémunération des médecins spécialistes, la FMSQ entend suivre de près l'évolution de la négociation en général et plus spécialement la mise en place de la rémunération mixte.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe 7 500 membres au Québec répartis dans 33 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives pour les médecins spécialistes, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins hospitaliers au Québec.

-30-