La FMSQ invite le ministre Couillard à poursuivre les discussions dans un climat serein

Montréal, le 25 mai 2006 – Dans le cadre des négociations en cours avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), souhaite au plus haut point obtenir la conclusion d'une entente adéquate et la plus équitable possible pour les femmes et les hommes qui se dévouent sans relâche pour favoriser le bien-être de la population et le fonctionnement de notre système de santé.

« Les médecins spécialistes du Québec demandent toutefois que le gouvernement reconnaisse leur contribution à sa juste valeur et que l'on fasse preuve de respect à leur égard en respectant l'Entente signée en 2003 », déclare le président de la FMSQ, Dr Yves Dugré. « À ce stade des négociations, il serait préférable d'éviter les gestes impulsifs, les déclarations intempestives, voire les décisions susceptibles d'entraver l'avenir. »

« Nous invitons le ministre à faire preuve de bonne foi, à éviter une confrontation émotive et à autoriser le dépôt d'une nouvelle offre qui respecterait l'Entente signée en 2003 et amorcerait vraiment le redressement de la rémunération des médecins spécialistes du Québec », conclut Dr Dugré.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 000 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.