Retour à l'autonomie pour le CHU Sainte-Justine : La FMSQ salue la décision du gouvernement

Montréal, le 24 avril 2018 – Les membres du conseil d'administration de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) saluent la décision récente du gouvernement de redonner au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine sa pleine autonomie. La FMSQ a récemment ajouté sa voix à celles et ceux qui réclamaient ce retour à l'autonomie en faisant parvenir une lettre au premier ministre. 

« Nous sommes heureux que cet appel fait au nom des mères et des enfants du Québec ait été entendu. Les membres du conseil d'administration de la FMSQ tiennent aussi à souligner la détermination et le travail inlassable de celles et ceux qui se sont portés à la défense du CHU Sainte-Justine : les parents d'enfants nés, suivis ou soignés au CHU Sainte-Justine, le personnel, les membres du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) et sa présidente, Dre Valérie Lamarre. Toutes et tous ont su dignement défendre la cause du CHU Sainte-Justine » a tenu à souligner la présidente de la FMSQ, Dre Diane Francœur.

« Nous attendons avec impatience le décret qui viendra confirmer cette décision gouvernementale et espérons vivement qu'il clarifiera la situation au sujet des laboratoires. OPTILAB, le projet actuel qui est en cours de déploiement, précarise l'offre de services tertiaires pour les patients pédiatriques dont les besoins sont particuliers. Cette offre de services ne pourra s'effectuer de façon optimale qu'à la condition de revenir à la situation qui prévalait au CHU Sainte-Justine avant OPTILAB », a poursuivi Dre Francœur. 

La FMSQ tient également à souligner que l'Hôpital de Montréal pour enfants connaîtra sous peu une fusion forcée de ses services pédiatriques avec ceux des départements pour adultes du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Cette fusion les privera de la possibilité de défendre leur spécificité et aura pour effet de faire disparaître l'Hôpital de Montréal pour enfants, alors que tout un bâtiment lui est pourtant consacré. « Nous souhaitons que les besoins de tous les enfants malades du Québec soient pleinement reconnus puisqu'ils sont définitivement différents de ceux des adultes », a conclu la présidente de la FMSQ. 

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 59 spécialités médicales reconnues.