Méditab et lobbyisme - Mise au point de la FMSQ

Montréal, le 14 août 2012 -  La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) n'a pas l'intention de s'immiscer dans la présente campagne électorale. Elle tient cependant à rectifier certains faits qui ont été rapportés par les médias concernant Méditab ainsi que le lobbyisme.

MÉDITAB

La décision de prendre part à ce projet est une décision fédérative qui a fait l'objet de consultations et de présentations formelles aux instances décisionnelles de la Fédération. La FMSQ y voyait une opportunité de développer des outils d'éducation et d'information pour les patients et leur famille, accessibles et gratuits. L'objectif était clair : développer des contenus pour aider tant les patients que les médecins spécialistes à mieux démystifier les pathologies, la chirurgie ou le traitement suivi durant l'hospitalisation; le patient, étant mieux renseigné et outillé, devenait apte à être partenaire actif de ses soins. Rappelons que la plupart des contenus existants en matière de « e-learning » ne sont à peu près disponibles qu'en anglais et sont peu adaptés aux pratiques médicales du Québec.

« Le fait d'associer le nom de Dr Gaétan Barrette à cette nouvelle constitue une manœuvre que l'on pourrait qualifier de questionnable dans le contexte de la campagne électorale actuelle. On laisse entendre que ce dossier relève d'un individu, alors qu'il s'agit d'un dossier strictement fédératif », a indiqué la vice-présidente de la Fédération, Dre Diane Francoeur.

LOBBYISME

La FMSQ est le seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives au nom des médecins spécialistes et est régulièrement sollicitée pour intervenir sur des projets de loi ou des projets de règlement qui peuvent générer des impacts sur la prestation des soins. Compte tenu des exemptions prévues à la loi, la FMSQ conteste que son président ait dû s'inscrire au registre des lobbyistes et entend présenter ses arguments à cet effet devant les autorités concernées.

« Peu importe qui occupe ou occupera la fonction, la FMSQ va maintenir la contestation. Ce n'est pas Gaétan Barrette, l'individu, qui est visé ici, mais l'officier de la FMSQ », de conclure Dre Diane Francoeur.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 9 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.