Déploiement du plan de couverture en anesthésiologie : Premiers jumelages visant particulièrement le Bas-Saint-Laurent

 

Rimouski, le 16 mai 2018 — La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) et l'Association des anesthésiologistes du Québec (AAQ) sont fières d'annoncer à la population le déploiement de 11 premiers jumelages découlant du plan de remplacement provincial en anesthésiologie-réanimation. Le plan de couverture en anesthésiologie s'inscrit précisément dans le cadre du volet « accessibilité » de l'Entente intervenue entre la FMSQ et le gouvernement. 

« Lors de la signature de notre Entente, nous avons dit que, dans cette négociation, les conditions de pratique des médecins spécialistes étaient notre priorité, et ce, dans le but d'augmenter et d'améliorer l'accessibilité pour les patients. Le plan de remplacement en anesthésiologie va exactement dans ce sens », a expliqué la présidente de la FMSQ, Dre Diane Francœur.

Dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, quatre centres hospitaliers ont été priorisés, soit : l'Hôpital de Matane, l'Hôpital de Sainte-Anne-des-Monts, l'Hôpital Notre-Dame-de-Fatima et l'Hôpital d'Amqui. 

D'autres régions sont également incluses dans ce premier déploiement, à savoir : les Îles de la Madeleine (Hôpital de l'Archipel), l'Abitibi-Témiscamingue (Hôpital de Ville-Marie), le Saguenay‑Lac-Saint-Jean (Hôpital de Dolbeau-Mistassini), les Laurentides (Hôpital de Mont-Laurier), l'Estrie (CSSS du Granit), la Mauricie-et-Centre-du-Québec (CSSS du Haut-Saint-Maurice) et la Baie-James (Centre de santé de Chibougamau). 

Chaque hôpital qui éprouve des besoins de remplacement de manière partielle (12 ou 26 semaines) ou complète (52 semaines) se verra donc jumelé à un hôpital désigné comme centre parrain. Pendant le jumelage, les anesthésiologistes du centre parrain se relaieront pour offrir les services à l'hôpital parrainé, et ce, pour une durée de 3 ans, jusqu'en 2021, renouvelable. Soulignons que les médecins anesthésiologistes participant au jumelage doivent signer un engagement à cet effet et encourent des pénalités en cas de non-respect de leur engagement.

Pour la population du Bas-Saint-Laurent, qui connaît des épisodes de découvertures importantes et répétées depuis plusieurs années, la mise en œuvre de ce plan vise à maintenir et à garantir l'accessibilité aux soins et aux services en favorisant la prestation continue des services de base en anesthésiologie et ainsi éviter toute rupture de service dans ces centres hospitaliers. « Nous souhaitions aller rapidement de l'avant avec le déploiement de cette première phase avant la période estivale et je salue la collaboration de l'Association des anesthésiologistes dans la mise en place d'une solution pérenne aux problèmes de découverture en anesthésiologie grâce à un mécanisme de jumelage entre hôpitaux », a tenu à ajouter la présidente de la FMSQ, Dre Diane Francœur.

« Notre spécialité médicale connaît une pénurie d'effectifs, ce qui explique les problèmes de découverture. Les anesthésiologistes du Québec ont multiplié les efforts pour concevoir et mettre en place ce plan avec l'objectif d'offrir plus de services à la population. Nous pouvons enfin aller de l'avant avec notre plan et nous sommes fiers de pouvoir prêter main-forte partout où la pénurie d'effectifs pose un frein à l'accessibilité », de poursuivre le président de l'AAQ, Dr Jean-François Courval.

La mission de la Fédération est de défendre et soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.