Budget 2020 – 2021 : investissements et personnel soignant doivent aller de pair

Québec, le 10 mars 2020 – Satisfaite du budget du gouvernement du Québec, la FMSQ salue les investissements favorisant l'accès à des soins de santé, notamment en médecine spécialisée, tout en rappelant le besoin urgent en recrutement de personnel soignant et le rehaussement des technologies.

 

Embauche de personnel : la FMSQ s'attend à des mesures concrètes

« Les médecins spécialistes sont heureux que cette année encore, le gouvernement du Québec ait choisi d'investir massivement afin de favoriser les soins de santé au Québec. Nous rappelons cependant que ces investissements ne peuvent se faire sans l'ajout de ressources dans le réseau de la santé et des services sociaux. Tous les jours, des chirurgies sont reportées ou tout simplement annulées en raison du manque de ressources et de personnel soignant. Il est urgent que le gouvernement agisse en mettant en place des mesures concrètes pour former et recruter des professionnels de la santé. » a déclaré Dre Diane Francoeur.

La FMSQ se questionne en effet sur les investissements additionnels de 3,1 milliards de dollars annoncés sur une période de six ans afin d'améliorer l'accès aux soins de santé et aux services sociaux. La Fédération soulève l'absence de mesures concrètes visant notamment l'embauche d'infirmières et de préposés aux bénéficiaires.

 

Budget en santé : les médecins ont fait leur part

Aussi, la FMSQ salue les investissements majeurs en santé, mais entretient certaines inquiétudes quant à la diminution du taux de croissance de ce portefeuille au cours des prochaines années. D'autant plus que toutes baisses de dépenses devraient être accompagnées de mesures augmentant la performance du réseau de la santé.

Le budget 2020-2021 démontre que l'entente conclue en novembre dernier est bénéfique pour le réseau de la santé et pour la population québécoise. Les économies générées par le protocole d'accord de novembre 2019 permettent un réinvestissement dès cette année de 313 millions de dollars, notamment en médecine spécialisée.

 

Fin du télécopieur et nouvelles technologies

La FMSQ ne peut que souligner, pour une seconde année consécutive, le peu d'investissement visant à mettre fin à l'utilisation du télécopieur dans les établissements et les cabinets médicaux. En novembre 2018, la ministre Danielle McCann promettait la fin du télécopieur devant nos membres. Or, le budget 2020-2021 ne prévoit toujours pas les sommes requises pour une mise à niveau du réseau de technologie et communication entre les professionnels de la santé. Sans système d'information performant entre les établissements, les professionnels de la santé et les patients, c'est tout le réseau qui perd de son efficacité et la population qui en souffre. 

 

Proches aidants : enfin une bouffée d'air

« Les quelques 600 millions de dollars investis aujourd'hui pour accroître le soutien aux proches aidants représentent une bouffée d'air frais tant attendue pour ces familles qui s'investissent corps et âme pour les personnes auxquelles elles viennent en aide. » a déclaré Dre Francoeur.

La FMSQ rappelle qu'au-delà de l'aide fiscale, il y a lieu de revoir l'ensemble des aides consenties par le gouvernement aux personnes choisissant de prendre en charge un proche à la maison. La FMSQ rappelle qu'elle avait suggéré la création d'un guichet unique pour simplifier la vie des proches aidants. C'est un pas dans la bonne direction, mais ils devront néanmoins faire face aux complexités bureaucratiques liées aux mesures fiscales.

 

Santé mentale

Tout en saluant l'ouverture du gouvernement face aux autres professionnels de la santé que sont les infirmières praticiennes spécialisées et les pharmaciens, la Fédération appelle le gouvernement à contribuer davantage, notamment en santé mentale à l'instar du programme Agir tôt du ministre Lionel Carmant.

 

Faits saillants

  • Des investissements additionnels de 1,5 milliard de dollars d'ici 2024-2025 pour accroître l'accessibilité et la qualité des services en santé.
  • 313 millions de dollars provenant directement de l'Entente entre les médecins spécialistes et le gouvernement du Québec.
  • 10 millions de dollars aux universités pour l'implantation des facultés de médecine en Outaouais et sur la Rive-Sud de Québec ainsi que dans le Bas-Saint-Laurent.

 

À propos 

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 59 spécialités médicales reconnues. Elle a pour mission de défendre et de soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.