Dépôt du rapport d'évaluation du CISSSO : Un tremplin pour repartir sur de nouvelles bases selon la FMSQ

Montréal, le 6 juillet 2018 – La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) tient à réagir au dépôt du rapport d'évaluation du programme de cancérologie et du service de radio-oncologie de l'Hôpital de Gatineau, rendu public aujourd'hui par les autorités du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO). Ce rapport fait suite à la visite d'évaluation qui s'est tenue les 11 et 12 juin dernier, visite à la laquelle ont participé la présidente de la FMSQ, Dre Diane Francoeur, la directrice des Affaires professionnelles de la FMSQ, Dre Michèle Drouin, et des experts en radio-oncologie.

« Lors de cette visite, nous avons eu l'occasion de rencontrer de nombreux intervenants et avons été à même de formuler plusieurs constats et recommandations qui font l'objet de ce rapport conjoint que nous endossons. Ce rapport dresse l'état de la situation qui prévaut à l'Hôpital de Gatineau et porte non seulement sur le fonctionnement organisationnel et les relations interpersonnelles du service de radio-oncologie, mais aussi sur le climat et l'atmosphère qui règnent au sein de l'établissement. Les constats sont sévères, mais ils ont le mérite de donner l'heure juste quant aux mesures correctives et aux actions concrètes qui doivent être mises en place à court et à moyen terme pour redresser la situation », a d'abord précisé Dre Francoeur.

« Nous avons aussi été à même de relever des points forts qui doivent servir de tremplin afin de repartir sur de nouvelles bases. Déjà, la nomination prochaine des chefs de département et des chefs de service médical permettra de combler le vide hiérarchique qui prévaut et de rétablir le lien organique si nécessaire en matière de cogestion médicale. Les équipes pourront ainsi mieux s'arrimer, mieux fonctionner et mieux collaborer. Les améliorations apportées au Service de pathologie doivent servir de modèle et être transposées à l'ensemble des départements. Selon nous, la transparence est la seule solution, et c'est sur cette base qu'il faut construire », a ajouté Dre Francoeur.

« Nous entendons suivre la situation de près avec le ministère et, dans le cadre de notre récente entente, nous agirons promptement afin que les nominations se fassent dans les meilleurs délais. Il est aussi important de préciser que la qualité des traitements dispensés par le service de radio-oncologie n'a fait l'objet d'aucune remise en question et les services dispensés sont conformes à la mission régionale de l'établissement. Les patients qui ont reçu, qui reçoivent ou qui devront recevoir des traitements peuvent être rassurés à ce sujet », a conclu la présidente de la FMSQ. 

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 59 spécialités médicales reconnues. Elle a pour mission de défendre et de soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.