Mise au point

Gaétan Barrette, M.D.
L'auteur est président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec.
 
Mise au point
 
Un citoyen se plaint. Un article est publié dans le journal. Un cardiologue retraité réagit. Un autre article est publié. Remettons le tout en place. J'ai été bien cité et, j'insiste, je n'ai pas prononcé un mot, pas un seul, sur la qualité de la pratique de Dr Gilbert Savard, que je ne connais pas. C'eût été inapproprié. Mes critiques portaient spécifiquement sur la représentation, ce dont s'est plaint le patient. Qu'on se le dise, il n'y a aucun problème à ce qu'un médecin de famille développe une expertise en cardiologie. Mais alors, la carte de visite doit mentionner : Dr X, médecin de famille, maladies cardiovasculaires… ou quelque chose de semblable. C'est tout et c'est clair pour tout le monde. Le contraire est discutable et c'est ce que j'ai fait. Dr Yves Savard, lui, je le connais. Et il me connaît très bien. Ce que j'ai fait à Chicoutimi ? De la radiologie. Comme dans : Gaétan Barrette M.D., FRCP, certifié en radiologie diagnostique et fellowship en radiologie vasculaire et interventionnelle.
 
Malheureusement je n'y ai travaillé qu'une seule année (pas trois ou quatre ans). Je dis malheureusement, car ce fut une expérience extraordinaire dans un hôpital qui n'a rien à envier aux autres hôpitaux (encore aujourd'hui), avec du personnel dévoué et hyper compétent (encore aujourd'hui). Du vrai travail d'équipe et une région fantastique. Durant mon passage, j'ai œuvré à rapatrier et à développer l'angiographie et l'intervention dans le département de radiologie. Grosse, grosse bataille politique interne, n'en déplaise à mon adversaire dans ce dossier, Dr Yves Savard, alors chef du service de cardiologie, qui, manifestement, est encore amer aujourd'hui.
 
Montréal, le 21 août 2013