Les médecins unis pour exiger du gouvernement le respect et la bonne foi

Montréal, le 20 août 2014 – Lors de l'Assemblée annuelle de l'Association médicale canadienne (AMC), les délégués de toutes les associations médicales du Canada ont adopté à l'unanimité une motion spéciale, ajoutant leurs voix à celles des fédérations médicales du Québec. Ainsi, l'Association médicale canadienne insiste sur la nécessité pour les gouvernements de ne pas renier les ententes librement négociées et signées par l'utilisation de mesures législatives.

S'adressant aux participants, la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Dre Diane Francœur, et le président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), Dr Louis Godin, ont rappelé que les médecins québécois ont négocié et signé de bonne foi des ententes avec le gouvernement concernant leurs conditions de rémunération. « Alors que divers investissements sont prévus en médecine au cours des deux dernières années de l'entente, le nouveau gouvernement du Québec, dans sa quête de parvenir à un équilibre budgétaire, renie sa signature et refuse d'appliquer les ententes. Les médecins québécois sont prêts à participer à l'effort de rééquilibre budgétaire, mais ils demandent toutefois au gouvernement de négocier de bonne foi. »

Les deux fédérations déplorent que le gouvernement ne négocie pas véritablement et menace même les médecins d'adopter une loi spéciale qui modifierait unilatéralement les ententes signées. « Notre système de santé fait constamment face à d'importants défis. La collaboration entre les gouvernements et les médecins ne se limite pas à la négociation de leurs conditions de travail, mais vise également à favoriser l'efficience de notre système de santé pour les patients et à répondre aux nombreux défis qui se présentent. »

Pour la FMOQ et la FMSQ, en bafouant ses engagements, le gouvernement brise le lien de confiance avec la profession médicale et remet en question ce partenariat important.

Syndicat professionnel représentant l'ensemble des médecins omnipraticiens du Québec, la FMOQ compte plus de 8 000 membres. Sa mission consiste à veiller aux intérêts professionnels et scientifiques de ses membres. Pour plus de renseignements sur la FMOQ, consultez son site Internet au www.fmoq.org.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.

L'AMC est un organisme professionnel à participation volontaire qui représente plus de 80 000 médecins du Canada et réunit 12 associations médicales provinciales et territoriales ainsi que 60 organisations médicales nationales.