Le ministre Réjean Hébert doit cesser de manipuler la population et se taire

Montréal, le 19 février 2014 – La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) demande à la première ministre et au ministre des Finances de faire taire le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert (voir liens ci-dessous).

Rappelons qu'en 2012, les deux fédérations médicales ont été invitées par le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard, afin de discuter de possibles aménagements aux fins de la préparation du premier budget du gouvernement Marois. Les deux fédérations ont répondu par des propositions concrètes, mais pour des raisons qui lui appartiennent, l'État a alors RETIRÉ sa demande. Dans cet exercice, jamais, le ministre de la Santé n'a joué quelque rôle que ce soit, ce qui ne l'a pas empêché d'y aller de multiples déclarations déformant les faits.
 

Aujourd'hui, l'histoire se répète. Et, encore une fois, des échanges téléphoniques et des rencontres constructives ont eu lieu récemment, et même ces derniers jours, entre les gens concernés soit : la première ministre, le ministre des Finances et leurs équipes respectives, et les fédérations. Aucune discussion avec Réjean Hébert, puisqu'elle aurait été inutile.

Il est évident que le ministre Hébert est à la recherche d'une constante visibilité médiatique, mais, il est inacceptable que le mensonge fasse partie de son arsenal politique. Il est aussi déplorable que ce ministre tente de couper l'herbe sous les pieds de ses collègues, incluant la première ministre, et de s'approprier une démarche où il ne joue aucun rôle. Son attitude et ses propos sont de nature à mettre de l'huile sur le feu et cela doit cesser.

LA FMSQ est d'avis qu'après les commentaires émis par Réjean Hébert hier, le gouvernement a désormais deux choix. Soit il ordonne au ministre de la Santé de se taire pour laisser les instances concernées mener des discussions dans un esprit de pleine collaboration, soit il le laisse continuer à déballer ses innombrables inepties sur la place publique risquant ainsi de compromettre cette collaboration.

La FMSQ ne fera pas état sur la place publique des discussions qui auront lieu avec les personnes dûment mandatées par le gouvernement et n'émettra aucun autre commentaire sur ce sujet.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 9 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.