La FMSQ presse le gouvernement d'exclure les médecins spécialistes de la loi 142

Montréal, le 9 décembre 2002 –  Le président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, le Dr Yves Dugré, demande à nouveau au ministre François Legault d'exclure les médecins spécialistes du projet de loi no 142, soit la Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant les activités médicales, la répartition et l'engagement des médecins.

Fort du vote unanime de l'Assemblée des délégués de la FMSQ obtenu jeudi dernier, le Dr Dugré a réaffirmé  son opposition à un projet de loi qui non seulement valide des conditions de pratique maintes fois dénoncées,  mais qui attaque directement le statut professionnel des médecins spécialistes en ne reconnaissant pas les  distinctions fondamentales qui différencient la pratique spécialisée de celle des omnipraticiens. « Unanimement, les délégués des 34 Associations membres de la FMSQ ont refusé d'accepter un projet de loi  qui acquiesce à des conditions de pratique difficiles non seulement pour les patients, mais qui contraint sans  raison les médecins spécialistes » a déclaré le Dr Dugré.

Il a rappelé que tous les membres de la FMSQ partageaient les objectifs poursuivis par le ministre mais qu'il  leur apparaissait inutile de recourir à une loi pour les atteindre. « Nous avons une longue tradition de collaboration avec le gouvernement par le biais d'ententes négociées, pourquoi aujourd'hui balayer cette  tradition du revers de la main ? », de rappeler le Dr Dugré en insistant pour que les aspects relatifs à la médecine spécialisée puissent être résolus par la voie d'une entente négociée et constructive.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 7 500 membres au Québec, répartis dans 34 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives pour les médecins spécialistes, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins  médicaux au Québec.

-30-