Loi spéciale contre les procureurs de la Couronne et les juristes de l'État : La Fédération des médecins spécialistes du Québec demande au gouvernement de négocier

Montréal, le 22 février 2011 - « Le gouvernement doit absolument reconnaître la situation particulière des procureurs de la Couronne et des juristes de l'État et reprendre les travaux pour en arriver à une entente négociée et respectueuse de l'expertise de ces professionnels qui travaillent au service du public. »

C'est ainsi que s'est exprimé le président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Dr Gaétan Barrette, qui a décidé de joindre sa voix au débat entourant le conflit entre ces deux parties. Dr Barrette a tenu à rappeler que les médecins ont vécu la même situation en 2006 lors de l'imposition d'une loi spéciale qui les englobait, et que le gouvernement avait finalement entendu raison et accepté de retourner à la table de négociation, ce qui a donné des résultats concluants.

« La justice et la santé sont des services publics et universels au Québec. En outre, les procureurs de la Couronne sont pour les victimes ce que sont les médecins pour les patients. Leur contribution unique doit être reconnue et leur expertise a un prix. »

Selon la Fédération, en voulant imposer une approche uniforme dans la politique de rémunération des employés du secteur public et, en refusant ainsi de reconnaître les cas particuliers que sont les professionnels et tous ceux qui ont une expertise particulière, le gouvernement choisit la démotivation et s'expose à un potentiel virage à la baisse dans la prestation des services publics. Il est grand temps que le gouvernement, comme tous les partis, se détache de cette approche dogmatique et réductrice du secteur public. « Les professionnels, comme la majorité des employés de l'État, doivent avoir une rémunération concurrentielle à celle de leurs pairs. Le cas de tous ces professionnels est particulier, car leurs pairs sont ailleurs. Il en va de la santé de la société québécoise », de conclure le Dr Barrette.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 9 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.