La Fédération des médecins spécialistes du Québec appuie sans réserve le recours aux infirmières praticiennes

Montréal, le 19 novembre 2010 – « Alors qu'on laisse entendre qu'une pénurie en médecine de première ligne empêche les patients du Québec d'avoir accès à des médecins de famille, et que les salles d'urgence débordent, il est impératif de s'ouvrir rapidement à des solutions pratiques et efficaces dans l'intérêt des patients. » C'est ainsi que s'est exprimé le président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Dr Gaétan Barrette, à la suite de la présentation du reportage de l'émission ENQUÊTE diffusée sur les ondes de Radio-Canada, le jeudi 18 novembre.

Déjà, au lendemain de l'annonce ministérielle, faite en pleine période estivale, voulant que 500 postes d'infirmières praticiennes allaient être créés en première ligne, la Fédération avait été surprise d'apprendre que cela prendrait jusqu'à cinq années pour y arriver. « Des solutions au problème d'accès aux soins s'offrent au système public de santé et on constate qu'elles sont appliquées au compte-gouttes » a poursuivi le Dr Barrette. « Il faut accélérer la cadence de formation des infirmières praticiennes dans les établissements universitaires pour faire en sorte qu'elles arrivent dans le système public dans les meilleurs délais. »

Pour ce faire, la Fédération estime qu'il faut offrir des incitatifs aux infirmières intéressées à suivre cette formation plus pointue afin qu'elles soient en mesure de compléter le programme, sans quoi les postes ouverts ne seront pas comblés dans un délai raisonnable. On se rappellera que la FMSQ a été le premier groupe médical à appuyer la FIQ dans ses revendications auprès du gouvernement en insistant sur le fait que le rôle joué par le personnel infirmier dans le réseau public de santé est incontournable.

La FMSQ est d'avis qu'une réflexion urgente s'impose sur le rôle que peuvent et doivent jouer, à très brève échéance, les infirmières praticiennes dans l'accessibilité aux services de santé.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 9 000 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités médicales. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.