Une grande première : des discussions pour une...

Montréal, le 24 octobre 2003 - La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) était l'hôte aujourd'hui d'un forum sur les effectifs médicaux spécialisés : Mieux vaut prévenir que guérir. Cet événement s'inscrit dans la foulée de la négociation qui a mené au renouvellement de l'entente entre les médecins spécialistes et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en février dernier, après plusieurs mois de pourparlers.

Compte tenu de la pénurie généralisée et de l'évolution des spécialités médicales, l'établissement de priorités et de critères de répartition des médecins spécialistes étaient au cœur des discussions du jour pour maximiser et rentabiliser les ressources humaines et les équipements disponibles. Cet événement sans précédent marque le renforcement d'une volonté de concertation dans le domaine de la gestion des soins de santé spécialisés. Les travaux qui ont émergés de cette rencontre ont permis d'identifier certains outils nécessaires pour répondre aux besoins de la population en médecine spécialisée.

« L'objectif ultime de la journée visait à partager nos réflexions sur l'organisation des services médicaux spécialisés pour répondre aux besoins des patients en tenant compte de la disponibilité des ressources », souligne le Dr Yves Dugré, président de la Fédération.

Une impressionnante liste d'invités était associée à cet événement qui réunissait tous les intervenants impliqués ou concernés par la question des ressources en médecine spécialisée au Québec. Parmi ceux-ci, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, et son équipe, des représentants de toutes les associations de médecins spécialistes et des régions éloignées, la Fédération des médecins résidents du Québec, la Fédération des associations étudiantes en médecine du Québec, l'Association des hôpitaux du Québec, certaines régies régionales, le Collège des médecins du Québec de même que les doyens des facultés de médecine et le Conseil médical.

Rappelons que dans le cadre de l'entente intervenue en février dernier entre la FMSQ et le ministère, le rôle de la Fédération, qui défend notamment l'autonomie professionnelle des médecins spécialistes, a été renforcé en ce qui concerne la répartition des médecins spécialistes sur le territoire québécois. En organisant cet événement, la Fédération prend la place qu'il lui revient pour assurer les meilleurs services à la population dans toutes les régions du Québec.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 7 500 membres au Québec, répartis dans 34 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives pour les médecins spécialistes, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.

-30-