Entente collective pour les médecins résidents - Les médecins spécialistes donnent leur appui

Montréal, le 16 avril 1999 - La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a signifié son appui aujourd'hui aux revendications des médecins résidents dans leurs négociations en vue d'obtenir une nouvelle convention de travail.

De l'avis du président de la Fédération, le Dr Pierre Gauthier, ces demandes sont raisonnables et s'inscrivent en toute logique dans le contexte économique avec lequel doivent conjuguer les médecins résidents souvent aux prises avec un niveau d'endettement élevé.

Le Dr Gauthier motive, en outre, la position de son organisation par la crainte de l'impact négatif sur la relève des effectifs médicaux que peut engendrer le fait qu'il n'y ait pas d'entente collective pour les médecins résidents depuis décembre 1995.

« Il faut éviter de décourager ceux et celles qui s'engagent dans une carrière en médecine spécialisée et ainsi risquer d'aggraver la pénurie de nouveaux médecins que certaines spécialités connaissent » a souligné le Dr Gauthier qui rappelle que les cibles d'entrée en médecine spécialisée ne sont déjà plus atteintes depuis quelques années. « Tous ces facteurs contribuent à entretenir un climat de morosité dans le milieu hospitalier et à hypothéquer l'avenir de la médecine spécialisée au Québec » estime enfin le Dr Gauthier.

La FMSQ, qui dit comprendre l'impatience des médecins résidents, souhaite maintenant que les deux parties trouvent rapidement un terrain d'entente.

-30-