Élections à la FMSQ : un mandat clair pour la négociation de la rémunération des médecins spécialistes québécois

Montréal, le 21 mars 2005 – À la suite d'élections qui se sont tenues à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), le Dr Yves Dugré a été réélu pour un troisième mandat de deux ans. Au cours des mois qui suivront, le Dr Dugré et les membres du nouveau conseil d'administration mèneront une négociation historique afin d'obtenir un rattrapage important au point de vue de la rémunération des médecins spécialistes qui accuse un retard considérable de 40 % par rapport à la rémunération des médecins spécialistes des autres provinces canadiennes.

Le président réélu de la FMSQ fait de la négociation avec le gouvernement provincial son cheval de bataille. « Il est inacceptable que les médecins spécialistes du Québec soient les moins bien rémunérés au Canada », défend le Dr Yves Dugré. Contrairement aux autres syndicats qui amorcent de nouvelles négociations, la Fédération entre actuellement dans la dernière phase de la réalisation de son entente survenue en février 2003 avec le gouvernement. En effet, 18 mois ont été nécessaires à la préparation du rapport du Comité d'étude sur la rémunération qui s'est penché sur la parité canadienne, mais la FMSQ a entre les mains un dossier extrêmement crédible et solide.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 000 membres au Québec, répartis dans 34 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives pour les médecins spécialistes, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.

-30-