RÉACTION DE LA FMSQ - Résultats de la reprise de tests de pathologie liés au traitement du cancer du sein

Montréal, le 16 décembre 2009 – Réagissant à l'annonce des résultats obtenus à la suite de la reprise de certains tests de pathologie liés au traitement du cancer du sein, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) considère qu'il était important de mener cette opération au nom des patientes qui méritent les meilleurs traitements disponibles au Québec. Bien que l'on ne puisse éviter une certaine variabilité dans les résultats de tests, la conviction médicale devrait toujours être que cette variabilité soit la plus petite possible.

La FMSQ exprime cependant sa déception qu'on ait utilisé comme norme, un seuil de détection qui est tellement élevé qu'on se demande même pourquoi il a été choisi. En outre, la grande majorité des patientes dont les résultats variaient entre 1 % de cellules positives et ce seuil fixé à 10 %, comme le précisait le ministre et ses experts, les docteurs Bernard Têtu et André Robidoux, en point de presse ce matin, avait une possibilité de bénéficier d'un ajustement thérapeutique au même titre que les 87 patientes aujourd'hui détectées.

Pour ce qui est des pathologistes, la FMSQ était déjà convaincue de la grande qualité de leur travail et rappelle que depuis 2003, les pathologistes ont tout fait pour que le gouvernement prenne action afin que les laboratoires, et les tests qu'on y pratique, répondent aux plus hauts standards de qualité, notamment par un programme d'assurance qualité externe et la mise à niveau du parc d'équipements dont disposent les pathologistes pour pratiquer leur art.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts des médecins spécialistes membres des associations affiliées, sur le plan économique, professionnel, scientifique et social. La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 8 000 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités médicales. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.