Selon la FMSQ, la réduction du fardeau fiscal n'est pas un choix de société

Montréal, le 24 mai 2007 – « Le Québec n'a pas les moyens de réduire le fardeau fiscal des contribuables dans l'état actuel des choses. La baisse d'impôt, si elle est confirmée, ne découlerait pas d'un choix de société; il s'agirait bel et bien d'un choix
platement électoraliste. » 

C'est en ces termes que le Dr Gaétan Barrette, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), a commenté l'engagement pressenti du gouvernement à réduire les impôts des particuliers dans le budget qui sera déposé par la ministre des Finances aujourd'hui.

La FMSQ considère que la disponibilité de nouvelles sommes d'argent constitue une occasion unique pour le gouvernement Charest de prendre les décisions qui s'imposent afin de régler certains enjeux et irritants de sa « première priorité », la santé. 

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 000 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives pour les médecins spécialistes, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.