Budget 2019-2020 du gouvernement du Québec : La FMSQ se réjouit du rehaussement des investissements en santé

  • L'accroissement de 5,4 % du financement aidera à soigner le réseau de la santé
  • 40 M$ pour davantage d'IPS permettra aux médecins spécialistes de consacrer plus du temps aux patients

Montréal, le 21 mars 2019 – La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) réagit positivement au budget 2019-2020 du gouvernement du Québec, qui entend consacrer 4,9 G$ additionnels en santé. La FMSQ partage cette nécessité d'améliorer l'accessibilité des soins et des services offerts à la population.

« La FMSQ répète depuis plusieurs mois que pour bien soigner les patients, il faut d'abord soigner le réseau et les soignants. Avec son budget 2019-2020, le gouvernement indique que le message a été entendu. Le coup de barre ainsi donné contribuera à la remise sur pied du réseau alors que l'ajout d'effectifs et l'aide aux proches aidants seront un baume pour notre réseau », a soutenu Dre Diane Francoeur, présidente de la FMSQ.

Coup de barre en 2019-2020 : un geste nécessaire
La FMSQ salue le rehaussement des investissements en santé et services sociaux à  5,4 % pour 2019-2020 et le maintien d'une moyenne de 4,1 % pour les deux années suivantes. Cette hausse devrait contribuer à la remise sur pied du réseau de la santé qui a gravement été affaibli au cours des dernières réformes. La somme de 1,6 G$ sur 5 ans pour l'ajout de personnel soignant et l'amélioration des services est une heureuse nouvelle pour les patients.

Le réseau de santé une affaire d'équipe
Les soins en médecine spécialisée sont possibles grâce au travail d'équipe. Les investissements totalisant plus de 40 M$ par année, plus particulièrement pour la consolidation de la présence des infirmier(e)s praticien(ne)s spécialisé(e)s dans le réseau et l'ajout d'effectifs, permettront d'améliorer le réseau et d'assurer au patient le bon soin, par le bon soignant, au bon moment.

« L'ajout de cette somme pour plus d'IPS sur le terrain est une excellente nouvelle car cela permettra de libérer les médecins pour qu'ils consacrent plus de temps aux patients. L'enjeu toutefois, c'est de les recruter », soulève Dre Francoeur.

L'apport des proches aidants est crucial pour les patients et le réseau de la santé. La FMSQ et sa fondation saluent les investissements de 21 millions par année pour soutenir davantage la collaboration avec la ministre responsable des aînés et des proches aidants pour l'élaboration et le déploiement de sa future politique de proche aidance.

Les enfants et les aînés
Au-delà des soins en milieu hospitalier, il importe d'agir en amont. La FMSQ souligne les investissements pour la protection de la jeunesse, particulièrement le diagnostic précoce des pathologies neurodéveloppementales et poursuivra sa collaboration avec le ministre des services sociaux.

Quant à l'investissement de 2,6 G$ sur cinq ans pour les aînés, il s'agit d'un virage important auquel la FMSQ voudra prendre part, notamment en contribuant au développement de programmes en gériatrie sociale.

Fin des fax 

En novembre 2018, la ministre de la Santé, Danielle McCann, s'est formellement engagée devant les médecins de la FMSQ, à mettre fin à l'ère des fax dans le réseau de la santé. Nous souhaitons que les sommes importantes qui seront requises pour ce virage technologique soient identifiées pour nous doter d'un système moderne et fiable. 

Rémunération : une collaboration à maintenir
La FMSQ et le gouvernement du Québec poursuivent leur excellente collaboration pour l'étude comparative pan canadienne sur la rémunération et la productivité en médecine spécialisée. Le rapport de l'Institut canadien d'information en santé (ICIS) est attendu pour septembre 2019. Mais, les données annuelles de l'ICIS publiée le 7 février dernier, ne tenant pas compte des données complètes de deux provinces (Alberta et Saskatchewan), démontrent que l'écart s'amenuise entre la rémunération des médecins spécialistes québécois et ceux du reste du Canada.

À propos de la FMSQ
La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 59 spécialités médicales reconnues. Elle a pour mission de défendre et de soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.