La FMSQ commente le rapport du comité d'experts sur la question de mourir dans la dignité

Montréal, le 15 janvier 2013 - C'est avec beaucoup d'intérêt et grande satisfaction que la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a pris connaissance du rapport du comité de juristes experts, présidé par Me Jean-Pierre Ménard, sur la mise en œuvre juridique des recommandations de la Commission spéciale de l'Assemblée nationale sur la question de mourir dans la dignité.

Selon le président de la FMSQ, Dr Gaétan Barrette, « il s'agit d'un texte très rigoureux qui clarifie tous les cas de figure en santé quant au niveau de soins de fin de vie à être rendus disponibles aux patients incluant l'aide médicale à mourir ».

Dans ce rapport, les recommandations du comité sont basées sur la volonté manifeste du patient de choisir sa fin de vie; la décision lui revient. Le rapport est aussi clair en ce qui a trait à la situation des personnes inaptes à prendre une décision. Par ailleurs, la Fédération note que le médecin est libre d'agir en toute conscience par rapport au choix du patient et que, dans le cas de l'aide médicale à mourir, le médecin ne pourrait être poursuivi pour son geste, s'il va de l'avant. Enfin, le rapport fait référence aux pays où l'aide médicale à mourir existe et où l'on n'enregistre pas de dérapages.

Rappelons que la FMSQ a été la première organisation médicale au Québec à se manifester publiquement sur la question et à demander au gouvernement d'actualiser sa législation à cet égard.

« Nous espérons que Québec ira de l'avant avec les recommandations de ce rapport lequel reflète l'évolution de la pensée de la société et s'adresse à tout le système de santé, pas seulement aux médecins. Nous sommes convaincus que ce sujet fait consensus au Québec », de conclure Dr Barrette.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 9 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.