Projet de loi concernant les soins de fin de vie : Une pièce législative importante et attendue, selon la FMSQ

Montréal, le 12 juin 2013 – La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) tient à saluer le dépôt du projet de loi no 52, Loi concernant les soins de fin de vie, effectué aujourd'hui à l'Assemblée nationale du Québec par la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon. Une pièce législative importante et attendue par la population et les médecins spécialistes.

« Il s'agit d'un excellent projet de loi, bien rédigé, réfléchi, posé et respectueux, qui répond aux demandes exprimées par la grande majorité de la population et par les médecins spécialistes. Il faut d'ailleurs saluer et féliciter la ministre Hivon qui a d'abord coprésidé la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, mise sur pied par l'Assemblée nationale, et qui, aujourd'hui, dépose ce projet de loi qui constitue le point d'orgue de cette importante démarche. Nous tenons à l'en remercier », a tenu à mentionner le président de la FMSQ, Dr Gaétan Barrette.

« Les médecins spécialistes sont de plus en plus confrontés aux demandes variées de leurs patients en situation de fin de vie et un modus operandi se devait d'être établi. À ce titre, les différentes dispositions prévues par ce projet de loi, notamment celles traitant de l'organisation des soins de fin de vie, de l'aide médicale à mourir et des directives médicales anticipées, permettront de baliser le cadre des interventions », a indiqué Dr Barrette.

« Nous avions clairement souligné que le médecin devrait toujours demeurer entièrement libre de choisir d'accompagner ou non un patient dans cette voie. Ce projet de loi le confirme. Un médecin ne pourra pas être obligé d'accéder à une demande d'aide médicale à mourir. Surtout, ce seront les valeurs et les croyances individuelles du patient qui primeront. C'est aussi là la grande force du projet de loi », de conclure Dr Barrette.

Rappelons que la FMSQ a été la première organisation médicale à s'être officiellement prononcée sur la question en divulguant, le 13 octobre 2009, les résultats d'un sondage mené auprès de ses membres. La FMSQ a également pris part aux travaux de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité dans le cadre de laquelle un mémoire a été déposé.

Il est possible de consulter le mémoire de la FMSQ, le communiqué de presse du 13 octobre 2009 et les résultats du sondage en visitant le portail de la Fédération.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 9 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.