CRDS : davantage d'accessibilité aux soins avec l'ajout de nouvelles spécialités médicales

Montréal, le 4 septembre 2018 – Sept nouvelles spécialités médicales s'ajoutent aujourd'hui à la liste des spécialités participant à la mesure d'accessibilité aux soins découlant de l'Entente MSSS-FMSQ appelée Accès priorisé aux services spécialisés (APSS). La chirurgie générale, la chirurgie vasculaire, l'hémato-oncologie, la médecine interne, la neurochirurgie, la physiatrie (médecine de réadaptation physique) et la rhumatologie se joignent aux spécialités de la première phase, soit la cardiologie, la chirurgie orthopédique, la gastro-entérologie, la néphrologie, la neurologie, l'ophtalmologie, l'oto-rhino-laryngologie, la pédiatrie et l'urologie.

« Les chiffres montrent déjà des résultats probants en matière d'accessibilité aux soins spécialisés. En 17 mois, près de 500 000 consultations ont été effectuées dans l'une des 9 spécialités médicales de la phase 1 de l'APSS. Les premiers mois de sa mise en place ont été difficiles, car il a fallu harmoniser les éléments en place et ceux qui pouvaient différer d'une région à une autre : du formulaire au système informatique jusqu'à l'organisation des services en passant par la formation du personnel et des médecins. Aujourd'hui, nous avons identifié tous les obstacles qui freinaient l'efficacité, en tenant compte des limites technologiques tel le télécopieur. Nous entreprenons donc la phase 2 avec enthousiasme », explique la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Dre Diane Francœur.

« Les changements apportés sont majeurs pour la pratique médicale et avaient comme objectif d'améliorer l'accès aux consultations spécialisées pour les patients. Le Centre de répartition des demandes de services (CRDS) est l'un des engagements de notre plan d'action pour l'accessibilité. Nous suivons de près les résultats et le respect de la priorisation des délais et, au besoin, interagissons avec nos associations médicales pour que les ajustements requis soient rapidement effectués », explique la présidente.

L'APSS consiste à offrir à un patient le corridor de services requis par son état de santé.

Fonctionnement

À l'aide d'un formulaire propre à chaque région, le médecin de famille fait une demande de consultation en indiquant la priorité clinique qui lui est associée.

  • Priorité A : établissement d'un corridor de services après consultation téléphonique avec un spécialiste
  • Priorité B : moins de 10 jours
  • Priorité C : moins de 1 mois
  • Priorité D : moins de 3 mois
  • Priorité E : moins de 1 an

 

Le CRDS doit valider chaque priorité et fixer les rendez-vous dans les délais prescrits. Les médecins spécialistes participant à cette mesure doivent réserver des plages horaires afin d'être capables d'assurer cette mesure d'accessibilité.

Dix autres spécialités médicales s'ajouteront à l'APSS en 2019.

« Plus que jamais, nous sommes convaincus de la pertinence de notre plan d'action pour accroître l'accessibilité aux soins. La démonstration est claire : la collaboration est beaucoup plus fructueuse que la confrontation », ajoute en terminant Dre Francœur.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 10 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 59 spécialités médicales reconnues. Elle a pour mission de défendre et de soutenir les médecins spécialistes de ses associations affiliées œuvrant dans le système public de santé, tout en favorisant des soins et des services de qualité pour la population québécoise.